Service client
0820 20 23 01
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h
L'Arthrite

L'Arthrite

L’arthrite, qu’est-ce que c’est ?

Autrefois désignée par l’appellation rhumatismes, l’arthrite est une maladie qui se caractérise par l’inflammation des articulations. En réalité, elle englobe près d’une centaine d’affections qui sont généralement à l’origine de douleurs aux articulations, aux tendons ainsi qu’aux ligaments. Les rhumatologues distinguent généralement trois types d’arthrite : l'arthrite aseptique (origine non infectieuse), l'arthrite septique (infection articulaire qui évolue rapidement et se développe dans les tissus synoviaux ou périarticulaires) et l'arthrite microcristalline (atteinte inflammatoire, chronique ou aiguë d’une articulation).

Histoire et Origine

L’arthrite n’est pas une maladie récente comme beaucoup pourraient l’imaginer. En effet, des fouilles archéologiques menées dans le Tennessee ont permis de découvrir des squelettes avec des traces d’arthrite remontant à l’an 4500 av. J.-C. La première référence écrite à cette maladie date de l’an 1500 av. J.-C. De même, des examens effectués sur les momies égyptiennes ont révélé que l’arthrite était une maladie dont souffraient les Égyptiens.

Dans la littérature indienne, l’arthrite a été décrite comme étant une condition caractérisée par une douleur accompagnée d’un gonflement des articulations entraînant une perte de mobilité. Hypocrate a également fait allusion à l’arthrite sans toutefois en décrire les différentes formes.

Bien plus tard, d’autres praticiens ont parlé de la maladie sous le terme « rhumatismes », l’attribuant ainsi aux troubles de l’humeur. Il faut attendre le XIXe siècle pour que des recherches plus approfondies soient menées afin qu’on atteigne la connaissance qu’on a aujourd’hui de la pathologie.

Quels en sont les symptômes ?

Il existe diverses formes d’arthrite et chaque forme a ses symptômes. Cependant, l’inflammation reste le symptôme commun à tous les types d’arthrite. L’inflammation cause généralement deux phénomènes : une production excessive du liquide synoviale qui s’accumule dans l’articulation et une prolifération des cellules de la membrane (synoviale). Cette inflammation se traduit à l’externe par une sensation de chaleur, une rougeur ainsi qu’une douleur qui s’accentue durant la nuit lorsque les articulations sont froides. Vous pouvez également ressentir des raideurs matinales qui s’atténuent au fur et à mesure que votre corps reprend ses activités.

Il est également possible de ressentir d’autres symptômes comme : une déformation ostéo-articulaire, de la fièvre, des douleurs abdominales et des éruptions cutanées. Ces symptômes dépendent généralement du type d’arthrite dont vous souffrez.

Causes et diagnostic de la maladie

Si l’arthrite peut avoir de nombreuses origines, le diagnostic de la maladie nécessite plusieurs étapes.

Causes de l’arthrite

L’arthrite peut avoir de nombreuses origines. La maladie peut être due à un germe ou une bactérie ayant infecté l’articulation. Il est possible qu’elle soit également causée par une forte accumulation de microcristaux dans l’articulation. De plus, l’arthrite peut avoir d’autres causes comme les maladies auto-immunes comme le SIDA ou d’autres infections comme l’hépatite et les IST. Les rhumatismes inflammatoires chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la spondylarthrite ankylosante ou encore le rhumatisme psoriasique peuvent en être aussi des causes.

Dans tous les cas, vous ne pouvez être sûr des causes de votre mal qu’après le diagnostic du médecin.

Diagnostic de l’arthrite

Pour diagnostiquer la maladie, les médecins se basent généralement sur les observations du patient et sur le résultat des différents examens qu’ils lui auront fait passer. Il faudra en premier faire peut-être une analyse de sang afin d’établir un bilan immunologique et inflammatoire. Par la suite le patient passera une radiographie, une échographie ou un scanner afin de voir l’état de ses articulations. En dernier lieu, une analyse du liquide à la base du gonflement sera effectuée. Ce n’est qu’après tout cela que le médecin pourra se prononcer sur le mal réel et sur son origine.

Traitement de l’arthrite

Le traitement de l’arthrite dépend avant tout de sa cause. Par exemple, si votre arthrose est due à une goutte, il faudra appliquer du froid sur l’articulation en utilisant des poches de glace associées à des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans le cas où votre arthrite serait causée par une polyarthrite rhumatoïde, il faudra faire usage d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et de corticoïdes. Ensuite viendront les traitements de fond qui s’effectuent à l’aide d’immunosuppresseurs.

Cependant, vous devez être conscient qu’il n’existe pas de remèdes pour guérir définitivement l’arthrite.

Remèdes et médications naturelles contre l’arthrite

Vous pouvez également faire appel à des traitements naturels pour soulager votre mal. Les plus connus et les plus utilisés sont les suivants.

  • La crème au piment : la crème à la capsaïcine est efficace pour soulager les douleurs liées à l’arthrite. Il vous suffira de l’appliquer à peu près quatre fois par jour sur les parties douloureuses. Les résultats se font sentir au bout de 3 jours.
  • Le baume du tigre : c’est une crème chinoise réalisée à base de menthe, de clou de girofle, de cannelle, de camphre et bien d’autres produits naturels. Elle est souvent utilisée contre les douleurs musculaires et articulaires.
  • Huile de bourrache et d’onagre : riches en acide gamma-linolénique ou AGL, ces huiles peuvent soulager les douleurs causées par la polyarthrite rhumatoïde.
  • Les ultrasons : pratiqués par les physiothérapeutes, ils peuvent atténuer les douleurs musculaires.
  • La glace et le feu : vous pouvez également en venir à bout des douleurs avec des compresses chaudes et de la glace. La première solution permet de dilater les vaisseaux sanguins et ainsi stimuler la circulation sanguine. La seconde est idéale pour dégonfler les articulations enflées.

Par ailleurs, il existe de nombreux autres remèdes pouvant permettre de soulager ce mal. On peut encore citer en exemple les chocs électriques ou le phytodolor.

Qui peut souffrir d’arthrite ?

Il est répandu dans les esprits que seules les personnes âgées peuvent être touchées par l’arthrite. Cela est tout à fait faux. Cette maladie peut également atteindre les jeunes. En réalité, tout le monde peut en souffrir. Cependant, des études ont démontré que les 2/3 des personnes atteintes par cette maladie sont des femmes. Elles sont donc plus exposées que les hommes. De plus, les personnes sédentaires sont très exposées à ce mal. Par ailleurs, il existe également d’autres facteurs de risque non négligeables. On pense notamment à la mauvaise alimentation, l’obésité, le tabagisme ou encore les infections de divers ordres.

Comment prévenir l’arthrite ?

Heureusement, l’arthrite est une maladie qu’on peut tout de même prévenir. Pour ce faire, il faut mener une vie saine en adoptant certains comportements.

  • Le repos : le manque de repos peut conduire à l’arthrite. C’est la raison pour laquelle il va falloir vous reposer, reposer votre esprit afin d’éliminer le stress et l’anxiété. Vous devez dormir suffisamment (8 à 10 heures) toutes les nuits.
  • Le sport : c’est l’arme ultime, celle qui vous permet de préserver la mobilité de vos articulations. Si vous ne bougez pas suffisamment, vos articulations risquent de devenir raides. C’est la raison pour laquelle les personnes sédentaires souffrent bien souvent de ce mal.
  • Maintenir un bon poids : l’obésité et le surpoids sont des facteurs à risque. Il faut donc tout faire pour maintenir un poids idéal. Cela n’est possible qu’à travers une alimentation saine et de l’exercice.
  • Faire des massages : ils permettent de relaxer les muscles et de soulager les douleurs musculaires. En faire régulièrement pourra vous permettre de prévenir l’arthrite.

Sources scientifiques

  • https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/polyarthrite-rhumatoide
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12118171
  • https://ard.bmj.com/content/71/1/13
  • Facteurs de risque d’arthrite : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/arthrite/facteurs-risque.html