Service client
0820 20 23 01
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h
Le Chalazion

Le Chalazion

Le chalazion : qu’est-ce que c’est ?

Le chalazion est une pathologie oculaire caractérisée par un gonflement de la glande de Meibomius. Elle se trouve au niveau des paupières. C’est une affection très fréquente chez les enfants. Elle n’est pas souvent douloureuse.

Bien qu’elle n’altère pas de manière significative la vue de la personne atteinte, cet enkystement peut cependant être très gênant. C’est pour cette raison, qu’il vous faut à tout prix la soigner.

Quelle est son origine ?

Chalazion est un terme qui vient du mot grec chalaze. Ce dernier signifie dans le secteur médical, un kyste de la paupière. Existant depuis bien des années, cette maladie a été dépistée d’innombrables fois par des médecins de l’antiquité.

L’un des cas les plus classiques et qui a l’habitude de revenir est celui de 1993. En effet, au cours de cette année, un enfant âgé de 3 ans fut emmené aux urgences ophtalmologiques. La cause de sa venue était une lésion, qui lui était apparue 4 semaines plus tôt. Elle était recouverte d’un épiderme hyperkératosique de couleur noir. L’apparence unique de cette palpébrale supérieure, nécessita alors une intervention chirurgicale pour sauver l’œil de l’enfant.

Quels sont les symptômes du chalazion ?

Très perceptible, cette pathologie peut être distinguée grâce à de nombreux signes. Une personne atteinte de chalazion est sujette à :

  • La présence d’une boule localisée au niveau de la paupière. Très petite au départ, celle-ci peut augmenter de volume si rien n’est fait dans les jours suivants.
  • Une infection bénigne de la conjonctivite.
  • Une sensation d’avoir dans son œil des grains de sable.
  • Une forte sensibilité à la lumière.
  • Des yeux toujours larmoyants.
  • Un trouble important de la vue, qui l’empêchera clairement de vaquer à ses occupations.

Si votre enfant présente l’un ou l’autre des signes suscités, Veuillez l’emmener chez l’ophtalmologue.

Quelles sont ses causes et comment le diagnostiquer ?

Le chalazion est une inflammation qui est due à un staphylocoque. En réalité, les glandes de Meibomius sont des substances qui fabriquent des lipides. Ce sont ces dernières qui ont pour rôle de lubrifier les yeux.

Elles empêchent le film lacrymal de s’évaporer trop vite. Il peut arriver que les glandes soient bouchées. En profitant de cette situation, le staphylocoque se reproduira et deviendra par la suite un chalazion.

Pour ce qui est de son diagnostic, cette affection est souvent décelée quelques jours après son apparition. Étant donné qu’il existe d’autres maux du même type, le spécialiste de santé devra donc être très méticuleux lors de l’auscultation.

Il s’agira plus particulièrement, de distinguer toutes les caractéristiques des autres troubles de vision. Pour cela, il évaluera de manière très poussée la sensibilité à la douleur de son patient. Si ce test est concluant, il pourra alors se lancer dans la phase de traitement.

Comment traite-t-on un chalazion ?

Étant donné que c’est une affection bénigne, cette maladie pourra être soignée assez facilement.

  • Une application de compresses chaudes sur la partie concernée serait judicieuse. Cela devra être effectué 2 à 3 fois par jour. Il faudra le faire dans un intervalle de 10 minutes au maximum.
  • Une incision suivie d’un curetage chirurgical. Ces deux actions peuvent être accompagnées de la prescription au patient de médicaments à base de corticoïdes.
  • L’utilisation d’une pommade (collyre antibiotique) contenant de la cortisone.

Quels sont les remèdes naturels pour lutter contre le chalazion ?

Le chalazion est une affection qui peut être traitée grâce à de nombreuses plantes aux diverses vertus thérapeutiques. Aux nombres de ces dernières, on a le thé vert, les feuilles de goyave et beaucoup d’autres.

L’usage de l’acide borique

Encore appelé acide boracique, ce dernier est un excellent antiseptique. Pour l'utiliser, vous devrez mettre dans un demi-litre d’eau bouillante, 15 grammes de cette poudre, puis mélanger. Une fois le mélange obtenu, vous allez en imbiber un coton, puis le déposer en douceur sur la partie concernée.

L’utilisation des feuilles de goyave

Les feuilles de goyave ont de puissantes vertus anti-inflammatoires. Pour les utiliser, vous devrez les chauffer au préalable pendant quelques instants. Puis les mettre dans un chiffon propre, et les déposer sur la partie enflée pendant quelques minutes. Retirez-les ensuite. Répétez ce geste au moins 3 fois par jour.

Les feuilles d’acacia

Pour vous aider à rapidement être sur pied, vous pouvez aussi utiliser, des feuilles d’acacia. Grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires, ces dernières vous assureront une guérison rapide et complète. Pour les utiliser, vous devrez :

  • Mettre à ébullition quelques feuilles d’acacia dans une quantité raisonnable d’eau.
  • Retirer toutes les feuilles de l’eau et chercher un tissu propre.
  • Tremper ce dernier dans cette solution, et l’utiliser comme une compresse chaude.
  • Refaire cette opération de façon régulière, jusqu’à la disparition complète de l’affection.

Les sachets de thé vert

Les sachets de thé vert sont également d’excellents remèdes pour lutter contre le chalazion. Le thé vert possède aussi des propriétés anti-inflammatoires. Vous retrouverez à coup sûr grâce eux votre santé. Pour s’en servir, il convient de :

  • Ajouter dans de l’eau tiède pendant au moins 5 minutes un sachet de thé vert.
  • Retirer ensuite le sachet de l’eau puis et le presser.
  • Déposer enfin ledit sachet sur votre paupière malade pendant quelques minutes.
  • Vous devez refaire la même opération plusieurs fois au cours de la journée.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre, peut également être une option intéressante qui vous tirera d’affaire. Cela est dû à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Pour une utilisation efficace du vinaigre de cidre, vous devrez :

  • Renverser dans une tasse d’eau chaude, 2 cuillères à café de cette solution.
  • Y tremper un coton propre et le déposer ensuite sur la partie enflée.
  • Terminer en répétant plusieurs fois par jour cette opération.

Quelles sont les personnes à risque ?

Le chalazion est une pathologie très fréquente chez les adultes, mais également les enfants. Cependant, les personnes qui ont de l’acné rosacée sont encore plus vulnérables face à ce mal. Les personnes souffrant de maladies auto immunes telles que le diabète de type 1, la sclérose en plaques, etc. sont aussi facilement touchées par cette maladie.

Comment prévenir le chalazion ?

La prévention de cette maladie passe avant tout par le respect des règles simples d’hygiène. Respecter ces règles, vous permettra de garder vos paupières saines et de ne pas y déposer des bactéries avec vos doigts.

Vous devrez par ailleurs, effectuer un changement régulier de votre taie d’oreillers. En plus de tout cela, vous devrez également effectuer des visites régulières chez votre ophtalmologue.

Quelques sources scientifiques qui traitent de ce sujet

Le chalazion est un problème de santé qui interpelle plusieurs organismes mondiaux. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez faire un tour sur les liens suivants.

  • snof.org/encyclopedie/chirurgie-des-paupieres-1
  • msdmanuals.com/fr/professional/troubles-oculaires/troubles-palp%C3%A9braux-et-lacrymaux/chalazion-et-orgelet
  • l’entretien avec le Pr Gilles Renard, directeur scientifique de la Société Française d’Ophtalmologie
  • l'Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières", 2013, Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)
  • La Brochure "Le chalazion et ses traitements", réalisée par le service d’ophtalmologie des Hôpitaux de Genève (HUG) avec la collaboration du Groupe d’information pour patient-e-s et proches (GIPP)